Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2005 2 29 /11 /novembre /2005 11:17




................................................................saute d'une page à l'autre
seuls les matins permettent ça
après, autour, les autres vous tiennent
comme des arbres.


 





Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article
27 novembre 2005 7 27 /11 /novembre /2005 15:11




                                              autres fonds de langues

                                   en rester là, sur un nom à cheval sur un nom
                                   les jambes de part et d'autre du départ

                                  un peu la peau collée, collés sur le front les cheveux
                                                              la raie au milieu au milieu du chemin
                                                             et le nom tracé au peigne fin
                                                             partage la tête en deux parties inégales



                                                                                                 alors qu'on a écrit longtemps
                                                                                                 à présent se mettre à écrire





Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article
24 novembre 2005 4 24 /11 /novembre /2005 21:34




imaginons,

                    


                                                 que nous arrêtions tout...











Repost 0
20 novembre 2005 7 20 /11 /novembre /2005 12:06







jusqu'où reste encore soi
ce qui s'ôte de soi ?










Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article
18 novembre 2005 5 18 /11 /novembre /2005 08:40








002

pas de quoi



il n'y a pas été, il nia
qu'il y soit et qu'ils y aient été
ni bagatelle ni une ni deux ni vu ni connu ni trop petit ni triste ni tourment ni grave ; ne s'y baignent ni soleil ni déluge , il n'y a pas à dire pas de couac que nenni ni foi aventurière, lurette que dimanche est tombé dans la soupe, poussé par on ne sait, secoué au colback, démoli de la grappe, dédimanché ballant du bras vierge et intact tronqué et renversant, fermé par une poche tombante conique, un drap de la cavalerie légère, supporté par différents corps ...faudra bien se poser la question de qui fait l'action indiquée par l'infinitif. alors, si visiblement le sujet fait passer le passé en principe sur participe
passé, on se l'accorde.



non, non, pas de quoi





Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article
16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 00:00





quelques pensées pratiques # 2
à retenir :
 1. pas de serrements de mains et l'âge du défunt
2. le jour la date et l'heure au choix couronnes et la saison des pluies 3. de si bonnes raisons éternelles corbeilles et tresses et noeuds 4. quelques embrassées de tabac en suspens, bouche à bouche. Une totale tranquillité d'esprit unique ou périodique. 5.  Fixe et définitif : un ruban.

Quelle que soit l'évolution de l'état définissant le cadre...
un jour, je serais morte pour que vous ne m'attendiez plus ...




Repost 0
15 novembre 2005 2 15 /11 /novembre /2005 00:00




se met-on à l'absence ?               oui condamné.
se borne t-on aux bornes,            je ne sais pas
trop de rage, vous comprenez ?
celle qui fait se jeter contre les murs
à intervalle régulier
la rage des fous dans l'asile
(asile ? n'est-ce pas au départ reposoir, un mot presque de paix ?
un refuge... pourtant s'est étiré jusqu'à une extension bizarre à le considérer


comme l'enfermement des précipices )
trous de trop de rage qui fait qu'on brûle d'abord à l'intérieur
jusqu'à ce que tout explose.(le tout)


[hors d'atteinte] [ le pardon]
oh mais toi, avec ton petit pull à rideau (elle rit)




 



Repost 0
12 novembre 2005 6 12 /11 /novembre /2005 00:00





d'où venait son silence s'il existe un lieu des silences en
s . e . c . o . n . d . e .s.e.c.o.n.d.e
ce qu'on monte descend . s . e . c . o . n . d . e
au même rythme . s . e .
c . o . n . d'irrégulière
sans à coup . d . e .
trotte . s . e . c . o . n . d . e.
l'heure . b . i . s . s . e .
ciel . b . l . a .n . c . b . l .
a . n . c . b . l . a . n . c
. s . e . c . o . u . e . l . a .
c . irculatoire boue
m"appâte l"appât
têtée pôle cirque
u . n . e . s . e . u . l . e .
s . e . c . o . n . d . e . b . l . a . n . c . h
e.

s'il existe





Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article
10 novembre 2005 4 10 /11 /novembre /2005 00:00






où la couleur des fleurs pourrait paraître être // devant une voyelle ou un H muet



comment ça filandreux se remâche ? avez vous alors remarqué sur un Q majuscule, on transfère ce qu'on veut, on débranche et on s'en va. Nous finissons toujours elle et moi par faire partie des chères, c'est ainsi que se fabrique le sommaire l'illustration de l'illusion du contact on vous aurait un peu bricolé le portrait rapide les mains par dessous la jupette une combinaison d'armures un bouclier et le visage droit dedans d'un mot encore pour les consolateurs de liaison temporaire : juste avant de quitter disjoncter le compteur ceux qui se perdent finiront          >




Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article
9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00






ce qu'il en reste est replié vers l'intérieur. le tissus deux fois sous les pas restent des paysages de passage garnis de l'ombre des pas, de ses lèvres finement
l'ourlet s'en suit
l'étui à découdre jusqu'au suivant
s'accomplira
ce qui se doit


(l'habillage
ne laissant apparaître que le nécessaire
Pour décalquer le patron, ce dernier doit être bien à plat,
sans aucun pli.






Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article

// corps du travail en cours & annotations visibles ici

Recherche

:::::::::::::


textes & images sous LAL
licence : www.artlibre.org


Archives

Du Jour Dit

Pages