Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00







 


nulle image de l'un quenouille queue tu quatre à quatre mise à plat /de ne pas/ savoir ce qui tue par derrière ce tu là, tulle d'ailes te pousse l'avant bras est placé dans la demi-flexion à deux mains ton visage posé sur l'omoplate courbe /il disait j'aime... / il disait tant j'aime ta façon de marcher/ un creux au creux d'essai d'aisselle lisse une niche membre actif, souteneur, ma reine colombe colonne tombée jusqu'aux reins se tient là une vague lente, toi droite si ne t'affaisse pas la chambre tout autour tient le toit , un parfait contraste avec les bras dressés cariatide obstinée, une mule, pas de fil pour tenir tu m'embres tu m'uses tu m'as tandis que je t'avale te cache du tout au tout très au tout très au fond dans les plis du ventre kangourou

un risque


au bout de mon

bras,                                la mer monte

 

 








Partager cet article

Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article

commentaires

// corps du travail en cours & annotations visibles ici

Recherche

:::::::::::::


textes & images sous LAL
licence : www.artlibre.org


Archives

Du Jour Dit

Pages