Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2005 4 21 /07 /juillet /2005 00:00




certes il y a coudre la mère
et parce que vous êtes un homme
et parce que je suis une mère



(d'un garçon en second
et d'une fille en premier
d'une fille/mère et moi-même
fille/mère de la mienne
mère à trois poids de mères
mères emboîtées mère/fille
queue leu leu de mères à la file
trois enrôlées de l'acte mère.

                        puis, il y a ceux qui portent
                        et ceux qui pertent
(et non pas la mère qui brâme à l'étrange
mais une qui se décroche les mamelles)
cousue d'en haut
et cousue d'en bas.
empaillée belle et bonne.
Lire dé-coud quelque peu
écrire dé-coud autre chose
mais décousue la paille s'échappe
(dans les images s'en tamponne
allègrement la bouche à grands fils





"S'enjoindre de tout dire c'est se charger aussi de dire que le tout (nommable) n'est rien sans le trou d'innommable que le fait de nommer ouvre à chaque détour de phrase sous les pas du nommé."

Christian Prigent "L'Incontenable" p.80 ed P.O.L

 




Partager cet article

Repost 0

commentaires

arachne 22/07/2005 00:01

aviez-vous remarqué qu'en langue germanique mon nom est "paille" ...
ogresse féerie paille de tout fait tu ;))

// corps du travail en cours & annotations visibles ici

Recherche

:::::::::::::


textes & images sous LAL
licence : www.artlibre.org


Archives

Du Jour Dit

Pages