Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2005 5 08 /07 /juillet /2005 00:00


réconciliabulle : où                     
le séparateur et la réparatrice trissent matrice
l'élan  se mesure d'un double père à deux pentes

lui fut père au porteur                      
elle lui faisait des enfants dans le sac à dos
puis elle allait se plaindre allez savoir à qui voulait bien l'écouter










Partager cet article

Repost 0

commentaires

jivezi 08/07/2005 17:29

ne le dites à personne

je crois qu'elle joue seule
l'écart, peut-être vient d'L ?
et deux à bulle
elle sait pas /
peut-être qu'elle est âpre ? aigriotte ?
elle sait pas ...

d'où, ailleurs, pourquoi ? parfois
plus, parfois
ou moins, parfois

là non plus elle sait pas

Pierre Ménard 08/07/2005 17:04

Réconcilliabule, mais dîtes-moi c'est le Gardemots qui va être content pour sa collection. Je ne crois pas l'y avoir lu. Une pure merveille que ce mot-là. Dans un genre différent, mais ce sont les bulles qui m'y font penser, pour décrire quelqu'un comme moi qui souvent qui parle sans rien dire (et non pas pour ne rien dire, ce qui est assez différent) : phylactère de cochon.

// corps du travail en cours & annotations visibles ici

Recherche

:::::::::::::


textes & images sous LAL
licence : www.artlibre.org


Archives

Du Jour Dit

Pages