Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 21:12

amélie chère amélie
[bas] copie sous le coude, un verre d'eau plate
chère amélie chère

de la ma à la main machina la malice à décrire à ne pas la mâcher dire machine Celle à boucher la langue N'est-ce pas là machination de l'extrême langueur ?
surdité ou tampon ?
[bas] poliment, je demande
devant la fenêtre bloquée, qu'on entr'ouvre un boulon, qu'on découpe une tôle, un espace, une respiration, qu'on vive, qu'on entende ... mais là Mélie s'inquiète paravent, par avance maldonne, prend les cartes en retard, il y a drame à l'eau, remue-remous s'en autiste, s'en grise, gris parfait, belle neutralité s'en tamponne, gants mitaines croque ampute et rabote, à mi-doigts
les miens pourtant s'étendent de l'index au majeur, mis dessus posés travers  mensonge de la page


[bas] tu m'énerves

mettre en vue, ah ! méli méla mélodie délaçant la mélasse telle amélie têtue, l'enlaça promptement soupière à gros bouillon, mélange de deux langues, mélangue mitoyen, en fait tresse serrée,
raccordement rapide, noeud coulant,
sous les pieds tombe à pic
les dents dans le mor'eau
ne veut pas en démordre

[bas] amélie, amélie, la machine est cassée, la machine est foutue, déglingue tourbillon, mer d'huile et coup d'épée glisse lisse et roupille,
bâillon robot de l'amélie qui lie mais ne lit pas, lit pas l'eau, amélie, t'as pas lu, pas lu là
ce que ça veut bien dire, ni avant ni après
t'ouates l'oreille cadenas double tour
et garde clairement collée en défigure
l'eau de l'ombre en morceau.

[tout bas, c'est si simple] mais qui te l'a ?
amélie ? dis le donc
?


Partager cet article

Repost 0
Published by jivezi - dans autres choses
commenter cet article

commentaires

// corps du travail en cours & annotations visibles ici

Recherche

:::::::::::::


textes & images sous LAL
licence : www.artlibre.org


Archives

Du Jour Dit

Pages